La Vie Charentaise 11 juin 2020 à 17h00 | Par Fabienne Lebon

Charte riveraine : la concertation publique arrive à son terme

La concertation publique sur la charte départementale de voisinage, destinée à apaiser les conflits parfois houleux qui peuvent survenir entre riverains et agriculteurs sur les traitements phyto, arrive à échéance ce dimanche 14 juin. Il est encore temps d’y participer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Attention : plus derniers jours pour faire valoir sa contribution sur www.charte-engagement-charente.fr.
Attention : plus derniers jours pour faire valoir sa contribution sur www.charte-engagement-charente.fr. - © LVC

Plus que trois jours (jusqu’à dimanche minuit) pour apporter sa contribution écrite numérique sur le site charte-engagement-charente.fr. Après, ce sera trop tard pour donner son avis sur la charte de voisinage, élaborée par la Chambre d’agriculture et ses partenaires (Direction départementale des territoires, Education nationale, Agence régionale de santé, Association des maires de Charente et Fédération des interprofessions du bassin viticole Charentes-Cognac). En attendant de connaître le bilan et la teneur des contributions, le président de la Chambre d’agriculture, Christian Daniau, lance un appel pour que « chacun, agriculteur, riverain, élu… profite de ces derniers jours pour faire part de ses remarques ». « Avec l’élaboration de cette charte, nous avons rempli notre contrat : en la rédigeant en temps et en heure pour que les agriculteurs bénéficient des réductions de distance ZNT et dans l’objectif de recréer du lien entre les agriculteurs et les riverains. C’est pour cela que nous avons choisi pour cela la voie de la concertation longue, ajoute le président de la compagnie consulaire. Sinon, on aurait pu faire comme d’autres départements : un mois de concertation en plein confinement et terminé ! »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui