La Vie Charentaise 10 mai 2021 a 11h00 | Par Fabienne Lebon

Courvoisier crée un fonds de dotation pour l'environnement

Comparable à un PSE (paiement pour services environnementaux) de fonds privés, l'outil de financement par mécénat Ô'vignes est né à la faveur du territoire autour du captage de La Touche-Triac, bassin de vie de 11500 habitants.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les partenaires d'Ô'vignes.
Les partenaires d'Ô'vignes. - © © Albane Photo

« L'idée a germé il y a cinq ans lorsque le syndicat Charente Eaux a réalisé une présentation des zones de captage, dans un objectif de préservation de la qualité de l'eau. On s'est alors demandé commet Courvoisier, maison implantée sur le territoire de l'Aire d'alimentation de captage La Touche-Triac, pouvait participer à cette démarche», livre en préambule Patrice Pinet, patron de la maison de cognac jarnacaise. La réponse n'a pas été immédiate et a même nécessité deux ans de travail avec Charente Eaux et une poignée de partenaires avant d'imaginer un Fonds de dotation dédié à la préservation de la ressource en eau et de la biodiversité. Baptisé Ô'vignes, il réunit les collectivités de Grand Cognac et du Rouillacais ainsi que trois viticulteurs  de  Courvoisier : Alain Reboul, Michel Saunier et Marc Veillon, auxquels s'est mêlé depuis, Mathieu Vilamarin-Lage, gérant du Domaine Guilloteau (propriété de Courvoisier).

Retrouvez l'article complet dans La Vie Charentaise du vendredi 7 mai 2021.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,