La Vie Charentaise 15 juillet 2021 a 15h00 | Par Alexandre Veschini

De la truffe au pôle touristique : les Bouchauds poursuivent leur mue

Le projet de pôle économique et touristique des Bouchauds évolue étape après étape. Maison de la truffe et des produits du terroir, site d'interprétation et théâtre gallo-romain, station Sport Nature... autant de projets que la communauté de communes du Rouillacais veut faire évoluer et vivre ensemble.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Concilier histoire, patrimoine bâti, tourisme, produits du terroir et sport nature, c'est l'ambitieux projet autour du site des Bouchauds.
Concilier histoire, patrimoine bâti, tourisme, produits du terroir et sport nature, c'est l'ambitieux projet autour du site des Bouchauds. - © Alexandre Veschini

Concilier histoire, patrimoine bâti, tourisme, produits du terroir et sport nature, c'est l'ambitieux projet autour du site des Bouchauds. Un projet protéiforme qui connaît de nombreuses évolutions et cherche encore sa forme définitive. « Sur la commune de Saint-Cybardeaux, il y a le théâtre gallo-romain et l'espace d'interprétation qui se situe au sein de la ferme des Bouchauds. Elle a accueilli au début des années 2000 le festival des Sarabandes. Elle est la propriété de la communauté de communes qui avait mis en place le sentier d'interprétation. Devant le succès des visites organisées par l'Office du tourisme, les élus ont décidé de réaménager les anciennes granges pour en faire un lieu d'accueil », rappelle Édouard Ganne, directeur des services de la communauté de communes du Rouillacais.
Il rappelle que le syndicat des trufficulteurs charentais cherchait un site pour réaliser des marchés à la truffe avec un espace de vente pendant la saison hivernale. L'idée était toujours d'optimiser l'accueil sur le site.
« Nous sommes sur un lieu lié au patrimoine, à la promotion touristique mais aussi à vocation économique. J'ai fait le lien avec le projet de territoire défini par les élus. Parmi les axes, on trouve "développement territorial au service de l'attractivité". C'est maintenir la qualité de vie sur le territoire, maintenir la qualité de vie sur le territoire, les tissus entrepreneuriaux et associatifs ; définir et mettre en oeuvre une offre touristique globale et développer la communication. À cela s'ajoutent des volets environnementaux ou encore autour du handicap », synthétise le directeur des services.

Retrouvez la suite de l'article dans La Vie Charentaise du vendredi 16 juillet 2021, disponible en kiosque et sur abonnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,