La Vie Charentaise 16 février 2018 à 10h00 | Par M.L.L.

Des outils pour piloter l'irrigation

L’optimisation des ressources en eau est au centre des préoccupations des irrigants. Pour cela, ils intègrent des outils de pilotage technologique afin d’améliorer leur diagnostic et la gestion de l’eau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bruno Coudry, du cabinet Eaucea, a expliqué les données analysées de 2017 ainsi que les objectifs attendus en 2018.
Bruno Coudry, du cabinet Eaucea, a expliqué les données analysées de 2017 ainsi que les objectifs attendus en 2018. - © M.L.L.

L’heure était aux premiers bilans, vendredi 9 février, lors du comité consultatif de l’Organisme unique de gestion collective Cogest’eau qui s’est déroulé à la Chambre d’agriculture de Charente. Une réunion un peu particulière pour laquelle Jean-Jacques Blanchon, le président de Cogest’eau, avait convié les délégués des bassins, la DDT, l’Agence de l’eau, l’EPTB (Établissement public territorial de Bassin Charente).

« La campagne d’irrigation 2017 a été un peu difficile compte tenu des faibles taux de remplissage fin mars et de bassins en coupure dès juin, a confié Jean-Jacques Blanchon. Malgré tout, cette année 2017 nous a permis d’avancer grâce à la mise en œuvre sur trois ans du projet « Étude d’appui à la gestion intégrée de l’irrigation et de l’étiage », avec l’accompagnement de l’Agence de l’eau. »

En effet, Cogest’eau a expérimenté un réseau de sondes capacitives (pour le suivi de la teneur en eau des sols) mis en place...

...Lire l'intégralité de l'article en page 5 de La Vie Charentaise du 15 février

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,