La Vie Charentaise 08 janvier 2015 à 08h00 | Par Fabienne Lebon

Du foie gras charentais à « La ferme de l’Arbre »

Florence Brand et son compagnon, Vincent Bresson, ont repris le magasin de producteurs, situé à L’Arbre sur la commune de Rouzède. Eux-mêmes se lancent dans la production de foie gras.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une clientèle locale, amatrice de foie gras fermier.
Une clientèle locale, amatrice de foie gras fermier. - © Fabienne Lebon

Martial Pouzet, responsable du département Aménagement des structures d’exploitations agricoles Installation-Transmission à la Chambre d’agriculture, ne peut s’empêcher de vanter les mérites de ses deux jeunes protégés. A savoir : Florence Brand et Vincent Bresson, 28 ans tous les deux. Il faut dire que le jeune couple, qui a repris la ferme de l’Arbre, ne manque ni de courage, ni de motivation, à l’image de son parcours à l’installation atypique. Atypique, puisque les deux jeunes gens, originaires d’Alsace, n’ont pas hésité à traverser la France pour réaliser leur installation en hors cadre familial. Atypique encore, puisque les deux installés ont choisi la production - peu courante en Charente - de l’aviculture : foie gras, volailles, canards maigres et gras… et de l’associer à la vente directe, via la reprise d’un magasin de producteurs existant. Alors, évidemment, six mois après la reprise officielle du magasin, les deux jeunes gens peinent à refaire une clientèle, d’autant que les cédants proposaient en complément de la gamme de volailles porc et viande de bœuf. Eux restent concentrés sur leur production de volailles, qu’ils élèvent dans trois tunnels, abattent et transforment en parallèle. « Et c’est déjà beaucoup ! » commente Vincent Bresson, qui ne cache pas que la vie sociale du jeune couple se résume pour l’instant à la clientèle du magasin !



Le producteur et commerçant, Vincent Bresson, en pleine discussion avec Martial Pouzet, de la Chambre d'agriculture.
Le producteur et commerçant, Vincent Bresson, en pleine discussion avec Martial Pouzet, de la Chambre d'agriculture. - © Fabienne Lebon

Parrainage

Cette reprise clef-en-main a été rendue possible grâce au Répertoire départemental à l’installation, qui a joué les intermédiaires entre cédants et repreneurs. « Mon rôle a été d’accompagner et d’orienter ces repreneurs dans les différentes étapes de leur projet de vie professionnelle, mais je n’interviens pas dans la négociation financière entre les parties » précise Martial Pouzet. Dans le cas précis de cette installation qui a nécessité un investissement économique important, il a conseillé un stage de parrainage de trois mois. « C’est ce que j’appelle une période d’essai avant de signer un CDI » sourit le conseiller. Un « tuilage » au moment de la reprise aurait été nécessaire, mais il n’a pas pu avoir lieu, au grand regret des jeunes installés qui se sont retrouvés dans le bain, du jour au lendemain. Maintenant à ces nouveaux producteurs désormais charentais de prendre leurs marques et d’innover. Ce que Vincent Bresson commence déjà à mettre en pratique, à l’image de ses « rillettes gourmandes », une création dont il vous racontera la fabrication... imprévue !


Magasin de producteurs ouvert du mercredi au samedi, de 8 heures à 19 heures à L’Arbre (Rouzède). Tél. : 05 45 65 06 20

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,