La Vie Charentaise 20 mai 2021 a 16h00 | Par Alexandre Veschini

L'UGVC mise sur une filière cognac durable

L’assemblée générale de l’UGVC (Union générale des viticulteurs pour l'AOC cognac) s’est déroulée en ligne et n’a pas permis aux représentants d’échanger sur le contexte viticole actuel. Anthony Brun, président, revient sur une année où les contacts ont été compliqués par le contexte sanitaire.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Anthony Brun, président de l'UGVC
Anthony Brun, président de l'UGVC - © Alexandre Veschini - Photo d'archives

Dans quel contexte s'est déroulée l'assemblée générale de l'UGVC ?
Nous avons dû changer notre manière de nous organiser. Nous nous sommes contentés d'organiser l'assemblée générale en ligne en raison du contexte sanitaire. C'est compliqué d'avoir 284 délégués en ligne.
Nous avons pu remédier à ces difficultés à plusieurs reprises, mais nous avons dû faire une assemblée générale sans temps d'échange.
Nous avons essayé d'accompagner tout au long de l'année les viticulteurs dans leurs dossiers et leurs demandes. C'est une année qui a vu quelques changements, comme le renouvellement du bureau.
Et surtout, nous continuons le travail avec nos collègues du négoce pour mesurer l'impact du covid en adaptant notre business plan. Nous repartons sur une tendance qui confirme nos précisions. Il semble même que nous ayons été plutôt pessimistes.
Nous avons recruté un nouveau directeur et nous essayons d'avoir une équipe unie pour défendre les intérêts des viticulteurs et travailler sur plusieurs gros dossiers : les certifications environnementales, le développement du business plan et la reprise des rendez-vous sur le terrain.
Nous avons toujours de fortes craintes concernant la taxe à l’importation.

Retrouvez la suite de l'article dans La Vie Charentaise du vendredi 21 mai 2021, disponible en kiosque et sur abonnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous