La Vie Charentaise 15 mars 2018 à 16h00 | Par Elisabeth Hersand

La Chambre Nouvelle-Aquitaine en ordre de marche

Une fois n’est pas coutume, c’est à Poitiers (Vienne) que s’est tenue la session de la Chambre régionale d’agriculture. L’occasion d’évoquer le fonctionnement à l’échelon Nouvelle-Aquitaine et l’enseignement agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux ans après sa mise en place, la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine change de directeur en accueillant Olivier Degos.
Deux ans après sa mise en place, la Chambre régionale d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine change de directeur en accueillant Olivier Degos. - © G.S.

Quinze millions d’euros. C’est ce que représente la perte financière pour les agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine, si la nouvelle carte des zones défavorisées est appliquée. Près de 2000 éleveurs seraient impactés, dont une grande majorité située en Deux-Sèvres. 110 dans ce seul département sont concernés, pour une perte estimée à 9 millions d’euros.

Une évolution largement dénoncée par les élus de la Chambre régionale d’agriculture, qui ont adopté une motion sur ce sujet. « Nous demandons que cette évolution soit au moins étalée sur cinq ans, et non deux ans, comme prévu par le ministère de l’Agriculture », explique Dominique Graciet, président de la Chambre.

Plusieurs autres motions ont été adoptées lors de la session, sur la TFA (les élus demandent un état des lieux), mais aussi sur la perspective des accords du Mercosur. Des votes qui se sont faits à l’unanimité...

...Lire l'intégralité de l'article en page 8 de La Vie Charentaise du 15 mars

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui