La Vie Charentaise 29 mars 2021 a 09h00 | Par Alexandre Veschini

La Confédération paysanne vigilante sur le foncier agricole

« Il faut nous retrouver ensemble pour agir ensemble ». La Confédération paysanne a tenu son assemblée générale à Aunac et veut apporter des « réponses aux paysans et aux paysannes » malgré les difficultés à se retrouver avec les restrictions sanitaires.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Une assemblée générale en petit comité qui ne masque pas les inquiétudes du syndicat.
Une assemblée générale en petit comité qui ne masque pas les inquiétudes du syndicat. - © confédération paysanne

La Confédération Paysanne a son assemblée générale en petit comité réduit, le 24 mars, en raison des mesures sanitaires. Pour revenir sur une année syndicale marquée par la covid.
« Nous souhaitions prendre un peu de recul par rapport au calendrier national pour essayer de densifier notre vie syndicale », rappelle Jérémy Hamon, coporte-parole. « Nous avons également été rattrapés par des sujets de plus grande ampleur comme la réintroduction des néonicotinoïdes, la nouvelle PAC, le Salon à la ferme et les projets de bassines d'irrigation. » Au chapitre des projets contrariés aussi, la création d'une « brigade paysanne qui viendrait ponctuellement aider les paysans et paysannes sur les chantiers qui prennent du retard. »

Retrouvez la suite de l'article dans La Vie Charentaise du vendredi 26 mars 2021, disponible en kiosque et sur abonnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous