La Vie Charentaise 19 mars 2020 à 15h00 | Par A.V.

Les entreprises essaient de s’adapter au covid-19

Face à la crise sanitaire, les entreprises s’organisent pour maintenir autant que possible leurs activités. Les organisations professionnelles essaient de répondre au mieux aux questions des chefs d’entreprise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Si les entreprises ont l’espace nécessaire et respectent les mesures d’hygiène, elles doivent pouvoir continuer leur activité», estime Jean-Charles Vicard, président de l’Union patronale de la Charente
«Si les entreprises ont l’espace nécessaire et respectent les mesures d’hygiène, elles doivent pouvoir continuer leur activité», estime Jean-Charles Vicard, président de l’Union patronale de la Charente - © Photo d’illustration - Kelly Sikkema

Entre la nécessité de protéger leurs salariés, le public qu’elles reçoivent et le besoin de poursuivre leurs activités, les entreprises de Charente font face à un challenge inédit. Il s’agit souvent d’actions au cas par cas, et même du côté des organisations professionnelles les préconisations divergent.

Pour Jean-Charles Vicard, président de l’Union patronale de la Charente, « nous tombons dans une psychose. Le décret dit que les entreprises qui sont en capacité de le faire doivent continuer à travailler. Si elles ont l’espace nécessaire et respectent les mesures d’hygiène, elles doivent pouvoir continuer leur activité. Ce n’est pas peut-être, c’est certain. »

Du côté de la confédération l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment, le discours est sensiblement différent. « Dès le lendemain de l’annonce d’Emmanuel Macron, le président de la Capeb Philippe Guérin a appelé les entreprises artisanales à cesser les chantiers, explique David Léobet, secrétaire général de la CAPEB16. Il faut qu’ils prennent le temps de mettre en sécurité les chantiers et qu’ils ferment ensuite leurs entreprises. Ils restent disponibles pour les situations d’urgence pour des problèmes de chauffage, de toitures, de fuites. » La protection des entrepreneurs, des salariés et de leurs clients passe en priorité.

Retrouvez l'article complet dans La Vie Charentaise de ce vendredi 20 mars 2020, disponible en kiosques et sur abonnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui