La Vie Charentaise 14 octobre 2019 à 08h00 | Par A.V.

Les zones de non-traitement se régleront au tribunal administratif

Le maire de La Couronne, Jean-François Dauré, a reçu une délégation d’agriculteurs lors de la manifestation du 8 octobre. Il confirme qu’il ne reviendra pas sur son arrêté concernant les zones de non-traitement à 150 m des habitations, quitte à passer devant le tribunal administratif.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-François Dauré
Jean-François Dauré - © A.V. - Photo d'archives.

L’arrêté pris par le premier magistrat mettant en place des « zones de non traitement » à 150 m autour des habitations à de quoi alarmer les agriculteurs. Le maire de La Couronne prévient : il ne reculera pas d’un pouce. « Le principe de précaution doit primer. L'agriculture telle qu'elle a été conduite ces dernières années est à bout de souffle. L’arrêté que j’ai pris rentre dans ce cadre-là », estime l’édile. C’est un bras-de-fer avec les agriculteurs mais aussi avec l’État qui s’engage. « La Préfète me donne deux mois pour retirer l’arrêté sous peine d’être traîné devant le tribunal administratif. Il faut mettre l’État devant ses responsabilités. Il arrive bien à dire oui à des accords commerciaux comme le CETA qui est une catastrophe pour les agriculteurs. C’est un arrêté d’alerte. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui