La Vie Charentaise 31 mars 2021 a 09h00 | Par Alexandre Veschini

Maison Trilaud : la réussite discrète de la crêpe charentaise

Avec une dizaine de salariés, c’est en toute discrétion à Ruffec que la Maison Trillaud produit des crêpes positionnées haut de gamme, essentiellement pour la grande distribution.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La Maison Trillaud emploie une dizaine de personnes, formées localement.
La Maison Trillaud emploie une dizaine de personnes, formées localement. - © Alexandre Veschini

La Maison Trillaud s'est installée à Ruffec en 1998, sur la zone industrielle des Groyes, à Ruffec. « Un membre de ma famille avait une crêperie industrielle en Bretagne. J'ai voulu en créer une dans la région », raconte Élisabeth Trillaud, Charentaise pur beurre.
L'aventure a commencé avec deux salariés, pour atteindre la dizaine aujourd'hui ; des salariés issus du secteur qui ont pris part à l'aventure dès les premières années et formés localement. « Notre premier client a été la Grande Épicerie de Paris. Dans le milieu de la crêpe industrielle, nous ciblons le milieu et le haut de gamme. Nos crêpes sont fabriquées sans conservateur. Nous ne mettons pas d'huile mais du beurre pâtissier. En termes de goût, ça n'a rien à voir. »

Retrouvez la suite de l'article dans La Vie Charentaise du vendredi 5 mars 2021, disponible en kiosque et sur abonnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous