La Creuse Agricole 16 septembre 2021 a 07h00 | Par DMV Boris BOUBET GDS Creuse - www.gdscreuse.fr

Tout se joue dans les premières heures

La santé du veau nouveau-né est un équilibre fragile entre ses défenses immunitaires et les agents pathogènes qui l’entourent. Une attention particulière est donc à porter, 5 à 10 % des veaux mourant avant d’avoir atteint 1 mois.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © GDS Creuse

Après 9 mois dans le ventre de sa mère, le veau naissant va être confronté à des changements brutaux : déclenchement de la respiration, adaptation à la température ambiante, présence d’agents pathogènes dans l’environnement... Il est d’autant plus exposé qu’il naît stérile et sans défenses. Les événements des toutes premières heures vont conditionner sa survie immédiate et, même, bien au-delà.

Des facteurs   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous