La Vie Charentaise 19 décembre 2019 à 11h00 | Par M.L.L.

La Charente prend le pouls de ses filières agricoles

Le Département de la Charente a organisé pour la première fois ses Assises de l’agriculture. L’occasion de mettre sur la table les interrogations et trouver des pistes d’actions au cours d’un échange entre représentants de différentes filières et organismes agricoles, associations et experts. Plus de 80 participants ont pris part aux Assises.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Réglementation contraignante, renouvellement des générations, synergie dans la profession, communication..., la table ronde sur l’élevage a permis de passer en revue diverses solutions pour construire l’avenir.
Réglementation contraignante, renouvellement des générations, synergie dans la profession, communication..., la table ronde sur l’élevage a permis de passer en revue diverses solutions pour construire l’avenir. - © M.L.L.

L’élevage, l’agribashing et l’environnement étaient au centre des débats, lors des Assises départementales de l’agriculture. Des thèmes importants, au coeur de l’actualité, qui soulèvent de nombreuses interrogations. Pour y répondre, « il est important de faire un arrêt sur image de la situation agricole de la Charente, afin de savoir où nous en sommes et réfléchir à où nous souhaitons aller, progressivement, dans un environnement assez mouvant », admet François Bonneau, président du Département.
Conscient de la nécessité de changer de modèle, « à imaginer avec une population très sensiblesur ce sujet et qui se pose des questions sur ses comportements, notamment alimentaires », le Département est toutefois très investi dans une politique vis-à-vis de l’agriculture, avec une convention avec la Chambre d’agriculture de la Charente mais aussi avec de nombreux partenaires. « Nous y consacrons plus d’1 M€ par an, ajoute Jérôme Sourisseau, vice-président en charge des solidarités territoriales et de l’enseignement supérieur. Aujourd’hui, nous sommes à un virage. Les années passent mais les constats évoluent peu. En Charente, l’élevage viande connaît des difficultés, au même titre que l’élevage laitier qui, lui, ne montre aucune perspective à 10 ou 15 ans. Le sujet agricole est devenu extrêmement passionné et passionnel, parfois clivant. Tout le monde a son idée sur la question mais on a besoin de rapporter un peu de rationalité et de pragmatisme dans le débat. »

Retrouvez notre dossier dans La Vie Charentaise de ce jeudi 19 décembre 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui