La Vie Charentaise 07 septembre 2016 à 08h00 | Par Fabienne Lebon

Demograins prône "l'Agri-éthique"

Via le négoce de sarrasin, la SARL Demograins (groupe Piveteau) est affiliée à la démarche Agri-éthique, lancée par la coopérative vendéenne Cavac. Denis Mouilleau, le gérant, en explique les tenants et les aboutissants, du producteur au consommateur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La SARL Demograins, dirigée par le négociant Denis Mouilleau, partage des locaux avec PMS Agri (pour : Piveteau Mouilleau Services Agricoles) à Ranville.
La SARL Demograins, dirigée par le négociant Denis Mouilleau, partage des locaux avec PMS Agri (pour : Piveteau Mouilleau Services Agricoles) à Ranville. - © Fabienne Lebon

En 2013, la coopérative Cavac de Vendée lançait la démarche Agri-éthique, centrée sur la filière blé tendre. Un pacte « pour redonner à l’agriculteur local sa place centrale, rémunérer sa production à sa juste valeur, prouver que la mondialisation et la financiarisation des matières premières alimentaires ne sont pas une fatalité », vante la plaquette de présentation.

Trois ans plus tard, la filiale de la Cavac assure avoir séduit dans l'Hexagone 600 agriculteurs, 8 organismes stockeurs, 14 moulins et 600 boulangeries. Et de fait, un nouveau cap vient d’être franchi en début d’année par la création d’un nouveau débouché en blé noir. En nord-Charente, la SARL Demograins fait partie des approvisionneurs en sarrasin Agri-éthique, à destination finale de la crêperie industrielle Jarnoux à Lamballe (Côtes-d’Armor). « Entre février et mai 2016, nous avons livré à la minoterie Corouge, basée à Reguiny (56) près de 150 tonnes de ce sarrasin » dévoile Denis Mouilleau, gérant de la SARL Demograins, entreprise de négoce rattachée au groupe Piveteau à Jurignac.

 

L'article complet dans notre édition N°2565 du vendredi 9 septembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui