La Vie Charentaise 19 mai 2016 à 08h00 | Par Alexandre Merlingeas

Les outils interceps : une alternative au chimique

La chambre d’agriculture de la Charente a proposé une démonstration d’outils interceps chez le viticulteur Gilles Fouassier à Péreuil le 11 mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gilles Fouassier (en premier plan) a fait une démonstration de son outil interceps dont il s’est équipé cette annéee, en commun avec un voisin.
Gilles Fouassier (en premier plan) a fait une démonstration de son outil interceps dont il s’est équipé cette annéee, en commun avec un voisin. - © Alexandre Merlingeas

Gilles Fouassier, viticulteur à Pereuil, a accueilli sur son exploitation de 18 hectares de vignes une démonstration d’outils interceps organisée par la Chambre d’agriculture de la Charente pour montrer aux viticulteurs des groupes de viticulture raisonnée (Baignes, Blanzac et Barbezieux) une alternative au désherbage chimique sous le rang.
Avec son voisin, Nicolas Favereau, le viticulteur s’est équipé depuis cette année d’une machine Bernhardt. Trois autres types de matériels ont été présentés des marques Boisselet, Arrizza et Braun. « Cela fait longtemps que je pensais à m’équiper, raconte Gilles Fouassier. On veut utiliser une méthode alternative au chimique. Cela fait déjà 4 ans que je ne désherbe plus dans le rang et que j’utilise un broyeur ».
« Le désherbage mécanique devient incontournable avec la pression pour la réduction des intrants, explique Frédéric Joseph, de la chambre d’agriculture, qui constate que ces pratiques ne sont pas encore trop répandues chez les viticulteurs. Même s’il existe un certain nombre de contraintes pour les viticulteurs en fonction du type de terrain, du temps à y passer et de la main-d’œuvre. On veut montrer que c’est faisable et que ce n’est pas si complexe ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Vie Charentaise se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui